Le style de bonsaï Hokidachi : En balai

bonsai_maple_hokidachi

Le style « Balai » ou « Hokidachi » tire son origine ethymologique de la contraction de deux termes japonais :

  • « Hoki » qui signifie balai
  • « Dachi » qui signifie se tenir droit

Il s’agit d’un style qui convient parfaitement aux espèces de bonsaïs caduques  (exemple : (zelkovas, ormes, et érables)car ils permettent d’apprécier les ramures lorsque l’arbre a perd toutes ses feuilles.

Quels sont les principes à suivre :

La représentation d’un arbre en balai dans la nature se caractérise avant tout par un tronc imposant avec une bonne conicité et un beau nébari.

  • la base et le tronc (appelé aussi nébari)

Il est important de travailler les premières années sur le tronc et les racines afin d’obtenir un beau nébari en étoile. Pour ce faire, il est important de couper régulièrement les racines et les disposer en forme d’étoile autour du tronc.

Il y a deux possibilités pour faire grossir le tronc :

1) Placer votre arbre dans un pot de culture et dans des substrats très drainants (ex: pouzzolane + 10% de terreau/écorce de pin), ce qui permettra de développer un maximum de radicelles et pas que de grosses racines. A chaque rempotage, vous devrez bien couper les racines pour obtenir une motte plate. Pour ce faire, il est nécessaire de couper les racines les plus fortes et de conserver un nombre assez importants de radicelles.

2) Une autre possibilité est de faire pousser les arbres en pleine terre afin d’obtenir rapidement un tronc avec un diamètre adéquat. Si vous choisissez cette solution, déterrez et travaillez l’arbre tous les deux ans, voir tous les ans afin d’avoir des racines bien compactes.

  • la mise en forme en balai 

Une fois que vous estimerez que votre tronc possède un diamètre acceptable et que le nébari est bien en place, vous pouvez vous attaquer à la formation du balai.

La forme en balai est caractérisée par un départ de branches toutes au même niveau. Vous pouvez former votre arbre en balai en réalisant des greffes en coupant le tronc et en insérant les greffons sur les pourtour, il vous faudra ensuite mastiquer les plaies et ligaturer.

Votre arbre peut également émettre lui même des pousses supplémentaires, lorsque de nouvelles pousses apparaissent, il vous suffit de les rabattre en laissant deux feuilles sur la branches et un conservant la forme d’un bol renversé.

Vous avez comme autre possibilité de ne pas faire de greffe en laissant l’arbre émettre des pousses à la cime. Vous pouvez laisser votre arbre pousser librement, jusqu’à ce qu’elles atteignent le diamètre désiré; elles seront ensuite rabattues.

Les espèces de bonsaïs qui peuvent être exploitées dans un style chokkan

  • Zelkova serrata
  • Orme de Chine
  • Erable

About Sebastien

Les bonsaïs étant une de mes passions, je partage mon expérience et mes découvertes sur ce blog afin d'aider tous les amateurs et autres passionnés de bonsaïs dans l'entretien de leurs arbres. Je dispose de plusieurs espèces à très bon prix, n'hésitez pas à me contacter si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *